Elections américaines: rien ne va plus dans le camp de Donald Trump

Par

Après des semaines de polémiques, le candidat républicain a remanié son équipe de campagne et s’entoure de personnages médiatiques extrémistes. Le spin doctor Paul Manafort, a dû démissionner vendredi, après la révélation de juteux et troubles contrats en Ukraine. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York, de notre correspondante.-  « Il faut laisser Donald Trump faire du Donald Trump. » Tel était l’adage du premier directeur de campagne du candidat républicain, Corey Lewandowski, qui se retrouva écarté pour avoir défendu cette approche. Les cadres du parti républicains avaient tapé du poing sur la table et demandé à ce que Donald Trump devienne plus « présidentiable ». Était donc arrivé aux commandes Paul Manafort, un expert en façonnage d’image de marque politique...