«Il n'y a jamais eu de passage de pouvoir dans les règles au Congo»

Par

Le dernier mandat de Joseph Kabila s'achève officiellement le 19 décembre. Mais aucun successeur n'est désigné. Pour l’historien congolais Isidore Ndaywel è Nziem, la période d’incertitude actuelle en République démocratique du Congo rappelle celle de la fin du long règne de Mobutu. « Pourvu que les similitudes s’arrêtent à ce niveau et qu’elles ne conduisent pas à une autre “guerre de libération” ! » espère-t-il.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kinshasa (RDC), correspondance.-  Qui va gouverner la République démocratique du Congo (RDC) après le 19 décembre ? Cette date doit marquer la fin du dernier mandat autorisé par la Constitution du président de la République, Joseph Kabila, mais les autorités n’ont organisé aucune élection pour le remplacer. L’opposition appelle à manifester alors que des mobilisations ont déjà été réprimées par la police en janvier 2015 et septembre 2016.