Le Guatemala va expulser les enquêteurs d'un organisme anti-corruption

Par
Le Guatemala a annoncé mardi avoir pris des mesures pour expulser 11 enquêteurs de la Commission internationale contre l'impunité au Guatemala (CICIG), après que le président Jimmy Morales a annoncé en août la fermeture prochaine de la CICIG et interdit au chef de la CICIG de revenir dans le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GUATEMALA (Reuters) - Le Guatemala a annoncé mardi avoir pris des mesures pour expulser 11 enquêteurs de la Commission internationale contre l'impunité au Guatemala (CICIG), après que le président Jimmy Morales a annoncé en août la fermeture prochaine de la CICIG et interdit au chef de la CICIG de revenir dans le pays.