Propagande et ferveur patriotique en Russie

Par

La croisade ukrainienne de Vladimir Poutine galvanise la ferveur patriotique des Russes. L'espace de la parole libre rétrécit de jour en jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Une date qui figurera un jour dans les manuels scolaires : 18 mars 2014, la Russie se réunifie avec la Crimée et Sébastopol ! » C’est avec ces paroles que la chaîne télévisée Perviy Kanal a ouvert son journal du soir « Vremia » – suivi par des millions de téléspectateurs aux quatre coins du pays et en ex-Urss – quelques heures après le discours de Vladimir Poutine au Kremlin devant les membres du parlement et du gouvernement russes annonçant le retour de la Crimée, « terre russe », dans le giron de la mère patrie. Ce soir, les reportages se suivent et se ressemblent : tous à la gloire de « l’événement historique » qui vient de se jouer.