Entre Londres et Cambridge: mon village à l’heure brexiteuse

Par

À Widdington, bourg privilégié de l’Essex, la classe moyenne supérieure anglaise donne le tournis. Métaphore de la division du royaume, cette petite société rumine le Brexit – qui devrait avoir lieu fin octobre 2019 – avec des arguments passionnés, passionnants, irréconciliables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Widdington, Essex (Angleterre), envoyé spécial.– C’est un trou de verdure où l’argent coule de source. Entre Londres et Cambridge, dans l’Essex – comté dont le nom se réfère au royaume des Saxons de l’Est –, le village de Widdington abrite 500 âmes prêtes à mourir de satisfaction : chaque Anglais ne rêve-t-il pas de loger ici, tout comme le monde entier convoite d’habiter en Angleterre ?