Faut-il lever les sanctions de l'UE contre la Russie?

Par

L'Union européenne doit renouveler mardi 21 juin, pour six mois, les sanctions économiques contre la Russie, mises en place après l'annexion de la Crimée en mars 2014, puis étendues avec le conflit dans l'est de l'Ukraine. Ces sanctions sont de plus en plus critiquées en France, en particulier à droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Claude Juncker l'a affirmé à l'occasion du Forum économique à Saint-Pétersbourg, le 16 juin : l'Union européenne (UE) va renouveler ses sanctions contre la Russie et elle est « unie » là-dessus. Le lendemain, le Conseil européen reconduisait les sanctions prononcées après l'annexion de la Crimée, en mars 2014, qui concernaient les échanges économiques avec la péninsule. Ce mardi 21 juin est attendue la décision officielle concernant les autres sanctions – celles visant les personnalités proches de Vladimir Poutine et celles, économiques, visant les secteurs de la finance, l'armement et l'énergie.