Amnesty International documente l'enfer des prisons syriennes

Par

Selon un rapport publié le 18 août 2016 par Amnesty International, plus de 17 000 personnes sont décédées dans les prisons syriennes entre 2011 et 2015. L'organisation s'appuie sur les témoignages de 65 anciens prisonniers pour raconter l'enfer des geôles de Bachar al-Assad. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les images qui arrivent quotidiennement de Syrie racontent à l’infini l’horreur et les massacres. Le visage d’Omran Daqneesh, un garçon de cinq ans blessé dans le bombardement d’un quartier d’Alep tenu par les rebelles, est devenu depuis 48 heures le dernier symbole d’un conflit auquel plus personne ne semble vouloir mettre fin. La douleur du peuple syrien est parfois documentée, mais elle reste la majorité du temps invisible. Car il y a des endroits où les exactions du régime de Bachar al-Assad se déroulent en silence, et dont les seuls témoins sont ceux qui ont pu en réchapper.