L’actrice Asia Argento, figure de #MeToo, aurait payé un homme qui l’accusait d’agression sexuelle

Par

Selon des documents consultés par le New York Times, l’actrice italienne Asia Argento, une des accusatrices de Harvey Weinstein et figure de proue du mouvement #MeToo, aurait versé de l’argent à un jeune acteur américain qui l’accusait d’agression sexuelle en 2013.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

L’actrice et réalisatrice italienne Asia Argento, une des accusatrices de Harvey Weinstein et figure de proue du mouvement #MeToo de libération de la parole des femmes, aurait discrètement versé de l’argent à un jeune acteur américain qui l’accusait d’agression sexuelle en 2013, a révélé le New York Times, dimanche 19 août.

Selon des documents adressés par une source non identifiée au quotidien puis authentifiés auprès de trois proches du dossier, l'actrice aurait acheté le silence de l’acteur et musicien Jimmy Bennett, qui l’accusait de l’avoir agressé sexuellement en 2013, dans un hôtel en Californie, en lui versant 380 000 dollars. Asia Argento avait alors 37 ans, et Jimmy Bennett, 17 ans, l’âge de consentement légal en Californie étant de 18 ans.

Le jeune homme a dans un premier temps formulé une demande de versement de 3,5 millions de dollars de dommages et intérêts pour lui avoir « infligé de manière intentionnelle une détresse émotionnelle et des pertes de salaire suite à une agression sexuelle ». Finalement, les avocats d’Asia Argento et de Jimmy Bennett se sont mis d’accord en avril dernier sur le versement de 380 000 dollars pour « aider M. Bennett ».

L'actrice italienne fut une des premières victimes présumées de Harvey Weinstein à rendre public son témoignage, en octobre 2017. En mai dernier, à l'occasion de la cérémonie de clôture du 71e festival de Cannes, elle avait rappelé la nécessité de briser l'omerta sur les agressions sexuelles dans le milieu du cinéma en soulignant qu'elle avait « été violée par Harvey Weinstein ici à Cannes [en 1997 – ndlr] ». « J’avais 21 ans. Ce festival était son terrain de chasse. Je souhaite prédire quelque chose : Harvey Weinstein ne sera jamais plus le bienvenu ici », avait-elle ajouté.

L’action en justice de Bennett a été lancée un mois après que les accusations d’Asia Argento contre Harvey Weinstein ont été rendues publiques, selon le New York Times. L’avocat de l'acteur aurait alors indiqué que son client s’était souvenu de cet épisode après avoir vu l’actrice se présenter comme une victime d’agression sexuelle.

Malgré plusieurs sollicitations, Asia Argento et son entourage n'ont pas répondu aux sollicitations du New York Times. Ils n'ont pour l'instant pas réagi publiquement à la parution de l'article.

L'enquête (en anglais) est à retrouver ici.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale