En Allemagne, un «plan climat» ambitieux mais brouillon

Par

Le gouvernement fédéral a présenté vendredi une avalanche de mesures, devant permettre au pays de devenir vraiment moins polluant et de tenir les engagements climatiques pris à Paris en 2015. Mais le côté gargantuesque et hétéroclite de ce « paquet » de mesures, dont le volume financier est évalué à 100 milliards d’euros d’ici à 2030, fait déjà douter les experts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– Une Allemagne moins polluante qui va engager une réduction globale de ses émissions carbones d’ici à 2030, ceci afin de tenir les engagements lors de la signature de l’accord de Paris en 2015. C’est ce que promet le vaste plan présenté vendredi après-midi à Berlin par la chancelière Angela Merkel et le vice-chancelier et vice-ministre des finances Olaf Scholz (SPD).