Daech libère six otages sur les 29 détenus à Soueïda en Syrie

Par
L'Etat islamique (EI) a libéré samedi six des 27 otages enlevés lors de l'attaque de la ville de Soueïda en Syrie il y a trois mois, ont annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et l'agence de presse officielle syrienne.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BEYROUTH (Reuters) - L'Etat islamique (EI) a libéré samedi six des 27 otages enlevés lors de l'attaque de la ville de Soueïda en Syrie il y a trois mois, ont annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et l'agence de presse officielle syrienne.

Selon l'agence Sana, les six otages libérés sont deux femmes et quatre enfants. Ils sont rentrés chez eux samedi après avoir été enlevés d'un village situé à l'est de Soueïda.

Les militants de l'État islamique ont organisé plusieurs attentats suicide le 25 juillet dernier à Soueïda, ville sous le contrôle de l'Etat syrien où vit une importante communauté druze, et se sont emparés de villages voisins, faisant plus de 200 morts.

Les négociations en vue de la libération des otages ont lieu entre les autorités druzes et l'État islamique.

"Conséquence du siège des terroristes par l'armée et des efforts des entités concernées, six des 29 otages ont été libérés et les autres seront libérés très bientôt", a déclaré le gouverneur de Soueïda, Amer al Eshi, selon l'agence Sana.

Les combattants de l'État islamique retenaient au moins 16 enfants dans le désert de Soueïda et ont décapité un otage, selon un communiqué de l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) publié en août.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, les forces pro-gouvernementales ont été amassées en nombre autour de l'enclave de l'Etat islamique, située au nord-est de Soueïda, pour faire pression sur ses combattants.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale