La plupart des djihadistes étrangers expulsés d'ici la fin d'année, dit Ankara

Par
La Turquie aura renvoyé dans leur pays d'origine d'ici à la fin de l'année la plupart des combattants étrangers du groupe Etat islamique (EI) détenus sur son sol, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur, alors qu'Ankara a débuté la semaine dernière son programme de renvoi des djihadistes étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANKARA (Reuters) - La Turquie aura renvoyé dans leur pays d'origine d'ici à la fin de l'année la plupart des combattants étrangers du groupe Etat islamique (EI) détenus sur son sol, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur, alors qu'Ankara a débuté la semaine dernière son programme de renvoi des djihadistes étrangers.