Syrie: Trump justifie le retrait militaire américain, les Kurdes inquiets

Par
Donald Trump a justifié jeudi sa décision, annoncée la veille, de retirer les forces américaines de Syrie, une initiative jugée prématurée par la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne et qui inquiète les alliés kurdes de Washington.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON/BEYROUTH (Reuters) - Donald Trump a justifié jeudi sa décision, annoncée la veille, de retirer les forces américaines de Syrie, une initiative jugée prématurée par la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne et qui inquiète les alliés kurdes de Washington.