Le bruit et la fureur de l'univers sont à portée d'oreille

Par

La détection des ondes gravitationnelles par l'observatoire Ligo, annoncée le 11 février, ouvre une nouvelle fenêtre sur le cosmos. Elle va donner accès à toute une gamme de phénomènes astrophysiques encore largement inconnus, et cataclysmiques, des collisions d'étoiles à neutrons aux trous noirs et jusqu'aux traces du big bang, d'où est issu notre univers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 « Le ciel ne sera plus jamais le même, déclare dans Scientific American le physicien Szabolcs Marka, membre de l’équipe Ligo à l’université Columbia. Imaginez que vous puissiez toucher, sentir, goûter, voir, et qu’un jour vous vous mettiez à entendre. C’est ce qui est arrivé à l’humanité. Ce jour est glorieux. À partir d’aujourd’hui, nous pouvons entendre le cosmos. Nous pouvons voir l’invisible. »