Paroles de Libyens : «La Libye n'était pas un pays, c'était une ferme»

Par

42 ans d'une dictature qui a replié le pays sur lui-même. Cinq Libyens de Benghazi racontent leurs peurs, leurs difficultés et leur volonté de changement. «Il n'y avait pas d'ouverture sur le monde, et en dehors de nos frontières, les gens ne connaissent qu'un seul Libyen, Kadhafi.»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Benghazi (Libye)