Après Florence, la Caroline du Sud s'attend à de fortes inondations

Par
Les 60.000 habitants du comté de Georgetown, entre Myrtle Beach et Charleston en Caroline du Sud, se préparent à de fortes inondations, une semaine après le passage de la tempête Florence qui a fait au mois 40 morts sur la côte est des Etats-Unis.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

KINSTON, Caroline du Nord (Reuters) - Les 60.000 habitants du comté de Georgetown, entre Myrtle Beach et Charleston en Caroline du Sud, se préparent à de fortes inondations, une semaine après le passage de la tempête Florence qui a fait au mois 40 morts sur la côte est des Etats-Unis.

Cinq cours d'eau traversent ce comté pour se jeter dans l'Atlantique et les autorités s'attendent à une forte montée des eaux en début de semaine prochaine.

Dans la ville de Georgetown, la municipalité, qui va distribuer 15.000 sacs de sable, prépare des mesures d'évacuation pour parer à toute situation d'urgence.

Florence a fait 31 morts en Caroline du Nord, huit en Caroline du Sud et un en Virginie.

Depuis que la tempête a frappé la Caroline du Nord il y a une semaine, 4.700 personnes ont dû être secourues par bateau ou par hélicoptère.

La ville côtière de Wilmington reste pratiquement coupée du monde en raison des inondations et plus de 200 routes sont fermées ou impraticables.

Plus de 54.000 clients n'avaient toujours pas d'électricité vendredi après-midi en Caroline du Nord et Caroline du Sud.

Le niveau des eaux monte toujours, augmentant les risques pour l'environnement, avec notamment les eaux usées des égouts qui se déversent dans les cours d'eau.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale