Nucléaire iranien : reprise des négociations

Par

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu plus l'Allemagne ont repris mercredi à Genève avec l'Iran des pourparlers qui s'annoncent difficiles en vue d'un accord sur le programme nucléaire de Téhéran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si Moscou et Londres manifestent leur confiance en la possibilité d'une issue positive, Paris -accusé par Téhéran de prendre fait et cause pour les Etats-Unis et Israël- et Washington ont souligné la difficulté de la tâche. « Je pense que nous pouvons avoir un accord (...) mais nous verrons bien car c'est difficile... C'est très difficile », a dit un haut responsable américain aux journalistes après la reprise des négociations sur les bords du lac Léman.