La famine a peut-être tué 85.000 enfants au Yémen, selon un rapport de l'ONG

Par
La famine au Yémen a peut-être tué jusqu'à 85.000 enfants de moins de cinq ans depuis l'intervention de la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis en mars 2015, selon un rapport de l'ONG Save the Children publié mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DUBAI (Reuters) - La famine au Yémen a peut-être tué jusqu'à 85.000 enfants de moins de cinq ans depuis l'intervention de la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis en mars 2015, selon un rapport de l'ONG Save the Children publié mercredi.