Obama ordonne de fermer Guantanamo dans l'année

Par
Le président américain a signé, jeudi 22 janvier, le décret ordonnant la fermeture de la prison de Guantanamo, dans un délai maximal d'un an. Ouverte en 2002, Guantanamo est l'illustration la plus scandaleuse de la manière dont l'administration Bush s'était exonérée de toutes règles de droit au nom de la «guerre contre le terrorisme».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Promesse tenue. Le président américain a signé, jeudi 22 janvier, le décret ordonnant la fermeture de la prison de Guantanamo, dans un délai maximal d'un an, et l'interdiction de recourir à des méthodes dures d'interrogatoire de suspects. Ouverte en 2002, Guantanamo est l'illustration la plus scandaleuse de la manière dont l'administration Bush s'était exonérée de toutes règles de droit au nom de la «Guerre contre le terrorisme». La veille, Barack Obama avait déjà ordonné la suspension, pour une durée de 120 jours, des commissions militaires chargées d'examiner la situation des détenus. Près de 800 personnes ont été prisonnières sur cette base américaine de l'île de Cuba. 247 personnes y sont toujours détenues.