La Ligue de Matteo Salvini à la recherche de financements russes à l’approche des européennes

Par

Dans Le Livre noir de la Ligue, qui sort dans les librairies italiennes le 28 février, les journalistes Giovanni Tizian et Stefano Vergine révèlent que le parti d’extrême droite dirigé par Matteo Salvini a établi des contacts avec des oligarques russes pour le financement de sa campagne européenne. Extraits de l'ouvrage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une révélation qui confirme qu’en Italie aussi, l’extrême droite s’est mise en quête de financements russes. Depuis juillet 2018, affirment les journalistes italiens Giovanni Tizian et Stefano Vergine, la Lega est en contact direct avec la compagnie pétrolière russe Avangard. Et à la mi-octobre, en parallèle d’une visite officielle à Moscou du ministre italien de l’intérieur, Matteo Salvini, un deal a été discuté afin que son parti puisse toucher, à l’approche des élections européennes de mai prochain, une importante commission sur des livraisons de pétrole. Cette fois, c’est la deuxième compagnie d’État, Rosneft, qui serait dans le coup.