L’aide à la dépendance, première victime de la bombe démographique allemande

Par

Le vieillissement de la population et ses conséquences sur l’emploi, les retraites et les soins des plus âgés, représente un défi majeur, que les gouvernements successifs de Merkel ont été incapables de relever. Après les élections, les Allemands vont faire les frais d’une réforme coûteuse et douloureuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne).– Du haut de ses quarante années d’expérience comme propriétaire et directeur de deux Ehpad, l’un à Berlin, l’autre à Eisenach, en Saxe, Martin-Michael Birkholz n’a pas l’ombre d’un doute : « Cela fait déjà dix ans que les personnes âgées et les aides-soignants payent le prix fort de la défaillance des gouvernements face au vieillissement démographique. » Et ce n’est qu’un début.