Pour «l’âme de l’Amérique», une guerre qui n’en finit pas

Par Harrison Stetler

Les progressistes ont remporté de nombreuses batailles culturelles ces dernières décennies, mais les résistances sont violentes. En dépit des fureurs réactionnaires, un nouvel « américanisme », attaché aux biens communs, est peut-être en train de s’articuler.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a une histoire que je raconte souvent aux amis français qui m’ont demandé, ces quatre dernières années, comment Donald Trump a pu devenir président. La question en soi m’a toujours paru banale, presque cliché : comme si les phénomènes sociaux et culturels qui ont hissé le milliardaire au rôle de l’homme le plus puissant du monde n’existaient pas de ce côté de l’Atlantique…