Un monde à vif Entretien

Gulbahar Jalilova, rescapée ouïghoure: «Nous ne sommes pas des êtres humains pour eux»

Emprisonnée pendant 15 mois dans un camp chinois, Gulbahar Jalilova demande l’asile en France. Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle témoigne aux côtés de la sociologue Dilnur Reyhan de la folie répressive en cours dans le Xinjiang.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Ouïghoures, Dilnur Reyhan et Gulbahar Jalilova se battent pour que le monde ouvre les yeux sur le virage génocidaire pris depuis fin 2016 par le régime de Pékin dans le Xinjiang.

Dilnur Reyhan est sociologue, enseignante à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) et présidente de l’Institut ouïghour d’Europe. Exilée en France depuis 16 ans, elle est la lanceuse d’alerte, le visage de la cause ouïghoure dans l’Hexagone.

Gulbahar Jalilova est l’une des premières victimes à témoigner de l’enfer concentrationnaire infligé aux minorités musulmanes en Chine (à partir de 12 min 22 s). Rescapée des camps d’internement chinois, elle vient d’arriver en France et demande l’asile. 

Emprisonnée dans 25 m2 avec des dizaines d’autres détenues âgées de 14 à 80 ans, elle a survécu à 15 mois d’endoctrinement forcé dans un camp de « rééducation » à Ürümqi, la capitale du Xinjiang, de mai 2017 à septembre 2018. 

Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle montre combien les femmes sont parmi les premières victimes de cette implacable répression. Attaquer leur corps, les humilier, les violer, c’est frapper, anéantir la dignité de tout un peuple.

> Cette émission peut aussi s’écouter en version audio.
> Retrouvez tous les grands entretiens du Studio. 


Un monde à vif

À la Une de Mediapart

International — Reportage
Comment la Russie a laissé filer l’épidémie
Omicron déferle sur la Russie alors que le pays vient déjà de traverser une terrible année 2021 et déplore plus de 900 000 morts excédentaires depuis le début de la pandémie. Une hécatombe acceptée par l’État mais aussi par la population, peu encline à la vaccination.
par Julian Colling
Justice
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan
Justice
Deux « Zouaves » condamnés pour l’attaque à Paris d’un bar antifasciste
Un an et demi après la descente du groupe d’ultradroite Les Zouaves au Saint-Sauveur, QG des antifascistes parisiens, Marc de Cacqueray-Valmenier et Bastien Dos Santos ont été condamnés à des peines de prison ferme pour violences et dégradations en réunion.
par Camille Polloni
Social
Le fondateur de l’association Le Refuge et l’ex-directeur général mis en examen
Après les révélations de Mediapart en décembre 2020 sur les graves dysfonctionnements au sein de cette association LGBT, plusieurs plaintes avaient été déposées contre ses deux anciens dirigeants. L’ex-président Nicolas Nogier est mis en examen pour viol et agression sexuelle. Frédéric Gal, lui, est poursuivi pour deux faits de harcèlement sexuel.  
par David Perrotin et Youen Tanguy

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne