Gulbahar Jalilova, rescapée ouïghoure: «Nous ne sommes pas des êtres humains pour eux»

Emprisonnée pendant 15 mois dans un camp chinois, Gulbahar Jalilova demande l’asile en France. Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle témoigne aux côtés de la sociologue Dilnur Reyhan de la folie répressive en cours dans le Xinjiang.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Ouïghoures, Dilnur Reyhan et Gulbahar Jalilova se battent pour que le monde ouvre les yeux sur le virage génocidaire pris depuis fin 2016 par le régime de Pékin dans le Xinjiang.

Dilnur Reyhan est sociologue, enseignante à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) et présidente de l’Institut ouïghour d’Europe. Exilée en France depuis 16 ans, elle est la lanceuse d’alerte, le visage de la cause ouïghoure dans l’Hexagone.

Gulbahar Jalilova est l’une des premières victimes à témoigner de l’enfer concentrationnaire infligé aux minorités musulmanes en Chine (à partir de 12 min 22 s). Rescapée des camps d’internement chinois, elle vient d’arriver en France et demande l’asile. 

Emprisonnée dans 25 m2 avec des dizaines d’autres détenues âgées de 14 à 80 ans, elle a survécu à 15 mois d’endoctrinement forcé dans un camp de « rééducation » à Ürümqi, la capitale du Xinjiang, de mai 2017 à septembre 2018. 

Torturée, violée, soumise à une contraception forcée, elle montre combien les femmes sont parmi les premières victimes de cette implacable répression. Attaquer leur corps, les humilier, les violer, c’est frapper, anéantir la dignité de tout un peuple.

> Cette émission peut aussi s’écouter en version audio.
> Retrouvez tous les grands entretiens du Studio. 


Un monde à vif

À la Une de Mediapart

Fiscalité
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Entreprises
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Livres — Entretien
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Politique
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne