Climat: comment l’Europe tente de sauver son marché du carbone

La Commission européenne propose d’extraire une partie des surplus de quotas de CO2 qui plombent le marché du carbone. Cette mesure n’entrerait en vigueur qu’à partir de 2021, alors que le système est déjà dans un état critique.

Arthur Pivin

23 février 2014 à 12h14

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En pleine préparation de sa stratégie énergie climat pour 2030, l'Europe tente, une nouvelle fois, de réformer le fonctionnement de son marché du carbone. En cas de surabondance de quotas de CO2 – des permis de polluer alloués annuellement, que les entreprises peuvent se racheter –, la Commission européenne suggère d'en retirer automatiquement une partie de la circulation, pour les placer dans un fonds dédié. Cette « réserve de stabilité » permettra également de remettre des quotas sur le marché en cas de raréfaction du titre carbone.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal