Le dernier bastion de l’Etat islamique en Syrie est tombé

Par

À l’issue de plusieurs semaines de combats, le dernier réduit territorial des islamistes de Daech en Syrie a disparu. Ce n’est pas la première fois que l’on annonce la mort de l’organisation, mais il semble, cette fois-ci, que son affaiblissement soit irréversible.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’issue de plusieurs semaines de combats autour du réduit de Baghouz, dans l’est de la Syrie, les Forces démocratiques syriennes (FDS), constituées principalement de miliciens kurdes appuyés par les États-Unis, ont annoncé avoir repris le dernier territoire conquis par Daech. « Les Forces démocratiques syriennes déclarent la totale élimination du soi-disant califat de l’État islamique et une défaite territoriale à 100 % de l’EI », a déclaré samedi 23 mars 2019 un porte-parole des FDS dans un communiqué.