Autriche: le candidat des Verts l’emporte de justesse face à l’extrême droite

Par

C’est une très mince victoire. D’après les résultats définitifs communiqués ce lundi 23 mai en fin d’après-midi, le candidat des Verts Alexander Van der Bellen gagne l’élection présidentielle autrichienne avec 50,3 % (31 000 voix d’écart) face à son adversaire d’extrême droite, Norbert Hofer. Le pire est évité, mais le pays complètement polarisé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vienne (Autriche), de notre envoyée spéciale.- 31 026. C'est le nombre de voix qui séparent Alexander Van der Bellen de Norbert Hofer. 31 026, sur un total de 4,6 millions d'électeurs. Jamais l'Autriche n'aura connu résultat aussi serré. Une victoire extrêmement mince, qui explique pourquoi la publication des chiffres a tardé plus que de coutume. Le résultat était encore illisible dimanche soir : les résultats partiels, sans les quelque 800 000 votes par correspondance dont le dépouillement s'est terminé ce lundi après-midi, donnaient les deux candidats à égalité. Ce n'est finalement que vingt-quatre heures après la fermeture des bureaux de vote, ce lundi après-midi, que le ministre de l'intérieur a annoncé les chiffres définitifs.