Le commando du 13-Novembre avait fait des repérages à Manchester

Par

Durant l’été 2015, Mohamed Abrini, impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et du 22 mars 2016 à Bruxelles, avait voyagé à Londres, Birmingham et… Manchester. Les terroristes n’ont jamais cessé de vouloir frapper la Grande-Bretagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 24 janvier 2016, l’organe médiatique officiel de l’État islamique, Al-Hayat, diffuse une nouvelle vidéo de revendication des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. La vidéo s’ouvre sur un message donnant le nom de code présumé de l’opération, « Kill them wherever you can », ainsi que la date et les lieux choisis. Elle se termine par un nouveau message, « une menace claire contre les intérêts britanniques », peut-on lire sur un document de la DGSI que Mediapart a pu consulter. Sont mises en scène des images de David Cameron, de la chambre des Lords, et de zones touristiques londoniennes.