Premières sanctions de l’UE contre la Biélorussie après l’avion détourné

Par

Les chefs d’État et de gouvernement des 27, réunis en sommet lundi et mardi, ont annoncé la fermeture de l'espace aérien de l'UE aux appareils biélorusses en représailles à l'atterrissage forcé d'un avion de ligne à Minsk et l'arrestation d'un opposant présent à son bord.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les chefs d’État et de gouvernement des 27, réunis en sommet lundi et mardi, ont décidé de la fermeture de l’espace aérien aux avions de la Biélorussie, pays qui a forcé un avion de ligne à atterrir à Minsk et arrêté un opposant présent à son bord, a annoncé le Conseil européen.