Le parti d’Erdogan perd l’élection municipale d’Istanbul

Par

Le candidat de l’opposition, Ekrem Imamoglu, a emporté la municipalité d’Istanbul avec 54 % des voix  contre 45 % pour le candidat du président turc. Cette victoire marque un terme à vingt-cinq ans de pouvoir du parti Recep Tayyip Erdogan dans la principale ville du pays. Ce résultat s’avère décisif pour l’avenir du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il s’agit d’un revers politique important pour le président turc Recep Tayyip Erdogan. Son candidat à l’élection municipale d’Istanbul, Binali Yildirim, a reconnu dimanche 23 juin sa défaite face au candidat de l’opposition, Ekrem Imamoglu, qui l’avait déjà battu le 31 mars. Le résultat avait alors été invalidé et un nouveau scrutin convoqué.