« Nous avons voulu humilier la CIA », expliquent les jeunes hackers du collectif CWA

Par

Après avoir piraté le compte email personnel du chef de la CIA, John Brennan, les jours de leur cavale sont sans doute comptés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils ont moins de 22 ans. Ils tapent au clavier entre deux bouffées de cannabis. L’un se trouve au Royaume-Uni et a déjà eu affaire à la justice. L’autre est aux Etats-Unis, se déplace de ville en ville et dort dans sa voiture pour « échapper aux autorités ». Mais ces membres du collectif de hackers CWA ne se font pas d’illusions : après avoir piraté le compte email personnel du chef de la CIA, John Brennan, les jours de leur cavale sont sans doute comptés. « J’espère surtout que je ne serai pas torturé ou condamné à une trop longue peine de prison », soupire Incursio.