Palestine: les forces de sécurité accusées de torturer les dissidents

Par

Victimes depuis des décennies d’un déni systématique de leurs droits fondamentaux de la part d’Israël, les Palestiniens ne sont pas mieux traités lorsqu’ils s’opposent à l’Autorité palestinienne en Cisjordanie ou au Hamas dans la bande de Gaza. Arrestations arbitraires et tortures sont monnaie courante, révèle un rapport de Human Rights Watch.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le fait qu’Israël viole systématiquement les droits élémentaires des Palestiniens n’est pas une raison pour rester silencieux en face de la répression systématique de la dissidence, ou de la torture que pratiquent les forces de sécurité palestiniennes. » C’est la conviction de Shawan Jabarin, directeur exécutif de l’organisation palestinienne de défense des droits de l’homme Al Haq et conseiller de l’ONG Human Rights Watch (HRW) pour le Moyen-Orient.