Des parlementaires occidentaux veulent faire pression sur Sissi en Egypte

Par
Près de trois cents parlementaires européens et américains se sont mobilisés cette semaine, à travers des lettres ouvertes au dictateur égyptien Sissi, pour réclamer la libération des milliers de prisonniers d’opinion détenus arbitrairement en Égypte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Nous vous adressons cette lettre afin d’exprimer notre profonde préoccupation au sujet du maintien en détention de prisonniers d’opinion en Égypte. Tandis que les risques sanitaires sont aggravés par la pandémie de COVID-19, nous vous exhortons de donner la priorité aux droits humains des détenus et de libérer immédiatement ceux dont la détention est arbitraire. »