A Madrid, avec près de 20% de chômage, le travail au noir est partout

Par
L'Espagne devrait connaître, l'an prochain, un taux de chômage à 20%. Dix points de plus que la France... Sur le terrain, c'est la règle de la débrouille, des plans B et des solidarités familiales. Surtout, l'économie informelle est en pleine explosion. Et se fait de plus en plus visible dans la capitale, Madrid. Enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Madrid

Scène de classe, au fin fond de Puente de Vallecas, un quartier pauvre du Sud de Madrid. Onze adultes venus d'ailleurs (Chili, Costa-Rica, Pérou, Philippines) sont assis aux pupitres. Premier rang désert, des carnets de notes ouverts ici et là sur les tables. Au bureau, trois avocats, la trentaine chacun, font assaut de pédagogie pour expliquer les dernières lois espagnoles sur l'immigration.