Les écologistes allemands prêts à un combat sans merci pour le pouvoir

Arrivés en seconde position des régionales à Hambourg, dimanche, les Verts continuent de confirmer les pronostics qui en font la nouvelle grande force politique du pays. Ils admettent aussi qu’ils sont prêts, pour gouverner, à s’allier à la gauche comme à la droite.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– L’écologiste Katharina Fegebank n’est arrivée qu’en deuxième position des élections au Parlement de Hambourg, qui se sont déroulées dimanche 23 février. Mais pour la vice-maire du grand port allemand, c’est elle la gagnante du scrutin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal