En Ouganda, « Total viole les droits humains et environnementaux »

Ce 24 mars, le pétrolier Total présente à ses investisseurs son plan en matière de transition énergétique vers la neutralité carbone. Au même moment de ce grand exercice de greenwashing, des représentants de la société civile ougandaise sont en France pour faire entendre leur opposition à un mégaprojet pétrolier de Total en Ouganda.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

C’est un mégaprojet pétrolier qui doit voir le jour à l’horizon 2025. En Ouganda, la compagnie française Total prévoit de forer 400 puits pétroliers en bordure d’un des plus grands lacs d’Afrique, le lac Albert, dont un tiers à Murchison Falls, le plus vaste parc naturel du pays. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié