L'Ukraine élit Porochenko: loin du Maïdan, paroles et espoirs d'électeurs

Par

Comme prévu, l'oligarque Petro Porochenko, grand favori de l'élection, a été élu à la présidence dimanche 25 mai et ce dès le premier tour, avec 57% des voix. Dans la banlieue de Kiev, les revendications du Maïdan ont parlé à certains, pas à d’autres. On aimerait bien pouvoir se projeter dans l’avenir ou tout simplement vivre avec un peu plus d’aisance. Rencontres et explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev de notre envoyée spéciale.   Igor et Galina ne se déplacent plus beaucoup. Le Maïdan ? Cela fait peut-être des années qu’ils n’y ont pas mis les pieds. Igor ne peut plus marcher, Galina ne se sépare plus de sa canne rafistolée et se fatigue de plus en plus dans les transports en commun. Mais ce couple d’octogénaires n’a pas manqué une miette des événements sur son vieux poste de télévision. Et ils voteront, dimanche à l'élection présidentielle, grâce à une urne mobile qui viendra recueillir les bulletins des électeurs ne pouvant se rendre dans un bureau de vote.