Italie: un novice en politique pour former le gouvernement

Par

Le président italien Sergio Mattarella a confié mercredi soir à Giuseppe Conte la tâche de former le nouveau gouvernement. Un homme au profil atypique, qui devra chapeauter l’alliance entre l’extrême droite de la Ligue et le mouvement antisystème des Cinq Étoiles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ses premiers mots ont été en faveur de l'Union européenne. « Je suis conscient de la nécessité de confirmer la place de l'Italie en Europe et dans le monde », a déclaré Giuseppe Conte à l'issue de sa rencontre avec le président italien, Sergio Mattarella, qui lui a donné, mercredi 23 mai, le mandat de former le nouveau gouvernement. Une manière de rassurer les Européens – dont la pression s'est faite plus insistante ces derniers jours, avec l'accumulation de déclarations alarmantes venant de Bruxelles –, mais aussi les marchés financiers. Le spread italien (écart de rendement entre les taux d'emprunt italien et allemand à dix ans) dépassait les 190 points mercredi, soit une hausse de 60 points en moins d'une semaine.