Des militants écologistes tentent de réoccuper le site nucléaire de Bure

Par

Après l’expulsion jeudi des militants écologistes qui occupaient la forêt sur le site d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure, une poignée d’entre eux ont réoccupé deux cabanes perchées samedi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils sont déterminés à se battre. Jeudi, les gendarmes ont, sur ordre du gouvernement, expulsé les militants écologistes qui occupaient le site d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure, dans le Meuse. Mais dès vendredi, une poignée d’entre eux ont réoccupé deux des cabanes perchées dans la forêt, raconte le site Reporterre, dont l’une des journalistes a rejoindre les opposants au sommet d’un hêtre, à 20 mètres au dessus du sol.