Censure chez Eurosport en vue des JO: le rédacteur en chef s'explique

Par
A la demande des autorités chinoises, la chaîne de sport Eurosport s'est engagée à ne plus diffuser en Asie de sujets «sensibles» d'ici les jeux Olympiques de Pékin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au lendemain de nos révélations sur la censure dont font l'objet les journalistes d'Eurosport, les discussions sont vives à la rédaction de la chaîne sportive. Alexandre Daquo, directeur de la rédaction d'Eurosport s'exprime à présent sur le «cas» Eurosport News, le canal d'informations particulièrement visé par la censure chinoise depuis quelques jours, à cause des informations dites sensibles qu'il diffuse en Europe comme en Asie. «Je déplore cette censure imposée par la Chine mais nous sommes là pour relater des faits sur le monde sportif, y compris les polémiques. Sur les news, on a un souci parce qu'effectivement, non seulement les chinois mettent du noir sur nos sujets mais ils envoient à présent des consignes claires. On se pose des questions sur l'avenir d'Eurosport en Asie. Pour Eurosport News, nous n'avons pas encore de position très claire pour l'Asie mais en ce qui concerne l'Europe, nous continuerons de dire ce qu'on veut, je l'espère».