Londres veut élargir les pouvoirs de l'OIAC

Par
La Grande-Bretagne propose de réformer l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) afin de lui permettre d'attribuer la responsabilité de leur usage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA HAYE (Reuters) - La Grande-Bretagne propose de réformer l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) afin de lui permettre d'attribuer la responsabilité de leur usage.