L’angoisse démographique des « petites nations » atteint un sommet à Budapest

Par

Jeudi et vendredi à Budapest, un parterre de représentants politiques et de militants, parmi lesquels Marion Maréchal Le Pen et Éric Zemmour, a chanté les louanges de la famille traditionnelle et de la procréation, et fustigé l’immigration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie).– Deux semaines après la venue du pape François pour prononcer la messe de clôture du sommet eucharistique international, nouveau défilé de grosses berlines noires dans la capitale hongroise jeudi et vendredi. L’humanisme chrétien en moins. Le « sommet démographique de Budapest », dans le décor luxueux du Bazar situé sous le château de Buda et au bord du Danube, a réuni 70 orateurs venus de 18 pays pour encenser la famille « traditionnelle » comme réponse à la faible natalité de l’Occident.