Réformateurs vs oligarques : le nouveau champ de bataille ukrainien

Par

Alors que députés réformateurs et ONG essaient de mettre en œuvre les idées portées par la révolution du Maïdan, les élections locales de ce dimanche 25 octobre mettent en évidence la tentative du « Bloc Porochenko », le parti du président ukrainien, de mettre la main sur de nombreuses régions. En coulisse, les oligarques continuent de manœuvrer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine), de notre envoyée spéciale.- Visage impassible, simplement vêtu, Guennadi Korban reçoit dans des locaux tout neufs, dans les beaux quartiers de Kiev. Cet homme, qui passe pour l'un des meilleurs experts en fusions-acquisitions d'Ukraine et porte le doux surnom de « Monsieur 1 % » – en raison de sa participation dans d'innombrables sociétés où il détient une minorité de blocage –, est à la tête, d'après le magazine économique Forbes, d'un portefeuille de 153 millions de dollars. Un petit joueur sur l'échiquier des oligarques ukrainiens. Mais il n'en est pas moins la pièce maîtresse d'Igor Kolomoïsky, la troisième fortune d'Ukraine, avec qui il travaille étroitement depuis longtemps.