Les Allemands persistent et signent contre le nucléaire et pour le renouvelable

Outre-Rhin, le débat poussé par la France sur le nucléaire, présenté comme une énergie « verte », ne prend clairement pas. Le consensus se maintient autour du pari fait par le nouveau gouvernement que le passage direct au « tout renouvelable » est possible et sera à terme bien plus payant, même s’il implique des décisions douloureuses.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Berlin (Allemagne).– Quoi qu’en disent ses voisins, sur la question du nucléaire, l’Allemagne ne reviendra pas sur ses pas. C’est à Gundremmingen en Bavière que le premier réacteur allemand a été branché au réseau électrique, il y a 55 ans. Et c’est là aussi que l’aventure du nucléaire civil allemand va s’achever. Ou presque. Comme le prévoit une loi de 2011. Le tout accompagné de quelques maigres rassemblements et pancartes de protestation, agitées par Nuklearia, l’une des rares associations pro-nucléaires du pays.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal