Le Congrès auditionne l'ex-avocat de Trump Michael Cohen

Par
L'ancien avocat personnel de Donald Trump Michael Cohen a entamé mardi une série de témoignages devant le Congrès, en promettant d'apporter une nouvelle lumière sur les affaires privées du milliardaire aujourd'hui à la tête de la Maison blanche.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - L'ancien avocat personnel de Donald Trump Michael Cohen a entamé mardi une série de témoignages devant le Congrès, en promettant d'apporter une nouvelle lumière sur les affaires privées du milliardaire aujourd'hui à la tête de la Maison blanche.

Alors que le procureur spécial Robert Mueller semble sur le point d'achever son enquête sur l'ingérence présumée de la Russie en faveur de Trump lors de la présidentielle de 2016, Michael Cohen devrait dire aux parlementaires que le président lui a demandé à plusieurs reprises, et jusqu'en juin 2016, de le tenir informé de l'état de son projet de Trump Tower à Moscou.

Michael Cohen n'a rien dit à la presse lorsqu'il est arrivé mardi matin au Capitole pour sa première audition devant la commission sénatoriale du renseignement.

Cette séance doit porter essentiellement sur ce que Cohen sait des affaires de Trump et de ses associés avec la Russie, ainsi que sur de précédents mensonges de l'avocat devant le Congrès, indique-t-on de sources parlementaires.

Michael Cohen a été l'un des plus proches collaborateurs de Donald Trump - il s'était dit prêt à "prendre une balle" pour lui - mais il s'est retourné l'an dernier contre son ancien patron et coopère avec les procureurs après avoir plaidé coupable d'évasion fiscale, de fraude bancaire et de violations de la législation sur le financement des campagnes électorales.

Michael Cohen a notamment déclaré que Donald Trump lui avait ordonné de verser de l'argent à deux femmes pour qu'elles taisent avoir eu des relations sexuelles avec le futur président avant l'élection de 2016.

La porte-parole de la Maison blanche Sarah Sanders s'en est pris mardi à la crédibilité de l'ancien avocat, jugeant "risible qu'on puisse prendre au mot un menteur condamné comme Cohen et pathétique qu'il puisse avoir une nouvelle occasion de répandre ses mensonges".

Mercredi, Michael Cohen témoignera cette fois devant la commission de suivi de l'action gouvernementale de la Chambre des représentants, une audition publique.

Il devrait livrer des détails sur les versements effectués à l'actrice porno Stormy Daniels, l'une des femmes affirmant avoir eu une relation sexuelle avec Trump, ainsi que de nouvelles informations sur les déclarations et transactions financières de Donald Trump en tant que promoteur immobilier.

Sa dernière audition, jeudi, aura lieu devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants.

Michael Cohen a plaidé coupable en novembre dernier de mensonges devant le Congrès pour avoir dit en 2017 à des parlementaires que ses efforts pour faire aboutir un projet de Trump Tower à Moscou avaient pris fin en janvier 2016, alors qu'ils se sont poursuivis jusqu'en juin 2016.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale