Crise grecque

Par
Pour retrouver nos articles sur la crise qui secoue la Grèce et l'Europe.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Pour retrouver nos articles sur la crise qui secoue la Grèce et l'Europe, cliquez sur les titres gris.

Europe: la machine infernale est lancée

(publié le 28 Avril 2010) Classée comme “junk bond”, la Grèce est acculée à la faillite. Le Portugal est désormais sous pression. L'Espagne et l'Irlande sont menacées. L'euro lui aussi est attaqué. La panique gagne les marchés.

 

L'euro à l'épreuve des marchés

(publié le 26 avril 2010) La demande d'aide de la Grèce lancée à l'Union européenne et au FMI ne lui a apporté aucun soulagement. La spéculation a repris de plus belle sur la dette grecque et sur l'euro.

 

Le SOS grec tombe au mauvais moment

(publié le 25 avril 2010) Crise institutionnelle en Belgique, menace d'un parlement sans majorité en Grande-Bretagne après le 6 mai, élection régionale à haut risque en Allemagne... L'appel au secours d'Athènes arrive à un moment délicat pour beaucoup de pays européens. D'autant que les inquiétudes sur le plan de sauvetage restent vives.

 

La Grèce demande le secours de l'Europe et du FMI

(publié le 23 avril 2010) Après la débâcle financière de jeudi 22 avril, le gouvernement grec demande l'activation du plan de sauvetage européen et du FMI. Mais Berlin pose déjà ses conditions.

 

La Grèce s'effondre et, avec elle, la zone euro est menacée

(publié le 9 avril 2010) Après l'Etat, les banques du pays sont sous le feu des attaques. Celles-ci éprouvent les plus grandes difficultés à se refinancer. La stratégie imaginée fin mars par l'Allemagne et la France a échoué. Et c'est l'euro qui est en danger.

 

L'accord de Bruxelles fait un flop sur les marchés

(publié le 31 mars 2010) Le verdict des marchés est tombé sur le plan de «soutien» promis à la Grèce par l'Union européenne. Ce plan a été construit sur la base d'un compromis boiteux dicté par Angela Merkel, beaucoup, et Nicolas Sarkozy, un tout petit peu. Avec des amis comme ces deux-là, qui a besoin d'ennemis!

 

La potion FMI serait-elle encore plus dure à avaler pour les Grecs?

(publié le 23 mars 2010) Si la solution européenne pour sauver Athènes s'enlise, le FMI pourrait bien intervenir. Avec une question: les exigences d'austérité imposées par le Fonds seraient-elles encore plus sévères que celles fixées par la Commission européenne?

 

Pourquoi l'Allemagne a décidé de faire un exemple

(publié le 21 mars 2010) En poussant Athènes dans les bras du FMI et éventuellement hors de la zone euro, Berlin cherche la «crise salutaire» qui permettrait de remettre une Union économique et monétaire épurée sur les rails de la vertu budgétaire. La France, premier emprunteur de la zone euro cette année, est prévenue.

Grèce, Portugal, Espagne: l'Europe au régime sec

(publié le 10 mars 2010) Grève générale le 11 mars à Athènes où plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre le plan d'austérité. Au Portugal aussi, un plan d'austérité risque d'aggraver le marasme. Et l'Espagne veut relever l'âge de départ à la retraite.

 

Berlin vs Athènes: dans la presse, l'euro autorise les pires propos

(publié le 3 mars 2010) Entre l'Allemagne, gardien du temple de l'euro, et la Grèce, le ton est monté. Une couverture du magazine Focus dénonçant les «fraudeurs de la famille euro» a mis le feu aux poudres.

 

Dettes publiques: la crise grecque n'est qu'un amuse-gueule

(publié 22 février 2010) Dans la crise des dettes publiques des pays avancés, l'épisode grec n'était qu'un amuse-gueule, pas même le hors-d'œuvre. Le président de la Fed de Kansas City et les économistes de la BRI viennent de rappeler quelques évidences.

 

Grèce: comment le système financier sauvé par les Etats se retourne contre eux

(publié le 12 février 2010) Les Etats et les banques centrales ont dépensé des centaines de milliards pour sauver le système financier. Un an après, les mêmes acteurs, qui étaient au bord de l'écroulement, reviennent. Et sans scrupule, exigent de ceux qui les ont épargnés, une rigueur qu'ils ne se sont jamais imposée.

 

Grèce: à quel jeu a joué Goldman Sachs?

(publié le 12 février 2010) Le gouvernement grec soupçonne la banque américaine d'avoir joué double jeu, le conseillant d'un côté, spéculant contre lui de l'autre.

 

L'économiste Liêm Hoang Ngoc: faire autrement pour sauver la Grèce

(publié le 11 février 2010) Dans un entretien, l'économiste et eurodéputé socialiste Liêm Hoang Ngoc plaide pour une intervention directe de la Banque centrale européenne et pour racheter des bons du Trésor. Et prend ses distances avec les discours alarmistes sur les déficits publics en Europe: «Les agences de notation et les marchés surévaluent les risques.»

 

De financière, la crise devient celle des Etats

(publié le 5 février 2010) Après l'état des finances publiques de la Grèce, le Portugal et l'Espagne sont pris pour cible. Les investisseurs tentent d'obtenir des plans rapides de remise en ordre.

 

La Grèce, épreuve de vérité pour la zone euro

(publié le 9 décembre 2009) Le scénario catastrophe évoqué au début de 2009 est en train de se réaliser: la Grèce s'enfonce dans la faillite. Mardi, les agences de notation ont dégradé la note de la dette publique grecque, la classant dans la catégorie de produits risqués. Jusqu'où les pays européens sont-ils prêts à répondre des finances publiques grecques?

 

Le jour où la Grèce fera faillite...

(publié le 21 janvier 2009) L'intervention massive des Etats pour renflouer les systèmes bancaires et relancer une machine économique menacée de paralysie durable se traduit par une envolée des déficits budgétaires et un gonflement de la dette publique. Mais tous les pays ne sont pas égaux face au choc de la crise financière mondiale.

  • Pour retrouver tous nos articles, cliquez ici
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale