Elon Musk, le milliardaire sans limites

En moins de trois semaines, le patron de Tesla est parvenu à emporter Twitter, en proposant la somme de 44 milliards de dollars. La prise de contrôle de cette plateforme très influente va donner à ce milliardaire libertarien un pouvoir exorbitant. Les États-Unis paient leur laxisme à l’égard des géants du numérique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En janvier 2021, des responsables républicains américains se prenaient à rêver d’une prise de contrôle de Twitter par Elon Musk, afin de laver l’affront de l’exclusion définitive de Donald Trump du réseau social. Seul le milliardaire, libertarien convaincu et soutien discret de l’ancien président américain, était susceptible, selon eux, de défendre le « free speech » (la liberté d’expression sans frein) et les libertés publiques mises à mal par les démocrates et les adeptes du « politiquement correct » de tous bords. À peine un an plus tard, leur souhait est en passe de devenir réalité.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal