Six pays demandent à la CPI d'enquêter sur le Venezuela

Par
Cinq pays latino-américains et le Canada ont annoncé mercredi avoir demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur des accusations de crimes contre l'humanité visant le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

NATIONS UNIES (Reuters) - Cinq pays latino-américains et le Canada ont annoncé mercredi avoir demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur des accusations de crimes contre l'humanité visant le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro.

C'est la première fois que des pays membres de la CPI dénoncent le comportement d'un autre Etat membre auprès des procureurs du tribunal de La Haye.

Les présidents du Pérou, de l'Argentine, du Chili, de la Colombie, du Paraguay et le Premier ministre canadien Justin Trudeau formulent cette demande dans une lettre qu'ils ont signée et adressée à la procureure de la CPI Fatou Bensouda.

"Il existe un faisceau de preuves montrant que le régime Maduro commet de flagrantes violations des droits de l'homme contre son propre peuple", a déclaré la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, lors d'une réunion au siège des Nations unies avec ses homologues latino-américains.

Fatou Bensouda a annoncé en février l'ouverture d'un examen préliminaire sur la situation au Venezuela, mais n'a pas encore demandé d'enquête formelle, deuxième phase de la procédure avant d'éventuelles poursuites.

La procureure a expliqué que l'examen préliminaire portait sur des allégations visant la police vénézuélienne, accusée d'usage excessif de la force, d'arrestations arbitraires et de mauvais traitements contre des membres de l'opposition.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale