Canada: la victoire en demi-teinte de Justin Trudeau
 décryptée

Par

Avec l’électoraliste Pierre Martin, Mediapart revisite les nombreux paradoxes qui ont émaillé les élections fédérales du 21 octobre. Si le gouvernement minoritaire des libéraux verra bien le jour, la durée de la mandature est incertaine. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour un observateur profane de la vie politique canadienne, la situation a de quoi dérouter. Le libéral Justin Trudeau s’offre un second mandat, alors que son parti est (légèrement) devancé en voix par celui de son rival conservateur, Andrew Scheer. À la Chambre des communes, trente-six sièges séparent les deux formations au coude à coude en termes de suffrages obtenus, ce qui donne la possibilité au premier ministre sortant de conduire un gouvernement minoritaire.