Ahmet Sik au procès de «Cumhuriyet»: «Le gang que vous cherchez dirige le pays»

Par

Au troisième jour du procès intenté à 17 salariés du quotidien d’opposition pour « aide à des organisations terroristes », le journaliste d’investigation Ahmet Sik a fait sensation en convoquant le gouvernement turc et le président Erdogan à la barre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant – . Ahmet Sik est un combattant. Dans ses livres et ses articles, le journaliste d’investigation dénonce depuis plus de vingt ans les opérations en sous-main des groupes de pouvoir qui entendent diriger la Turquie au mépris des règles démocratiques : l’armée et ses quatre coups d’État réussis en autant de décennies ; les réseaux du prédicateur islamiste Fethullah Gülen, qu’on accuse d’avoir organisé le putsch manqué du 15 juillet 2016 ; le gouvernement islamo-conservateur du président Recep Tayyip Erdogan, qui a tiré profit de cette dernière tentative pour réprimer la presse et l’opposition.