Mali: Un chef djihadiste tué par Barkhane, deux civils tués

Par
Des soldats de Barkhane ont tué dimanche un haut responsable de l’Etat islamique au Grand Sahara (EIGS), l'un des groupes djihadistes les plus actifs au Mali, à Ménaka, dans le nord du pays, annonce l'état-major des armées françaises, qui déplore la mort de deux civils dans l'opération.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Des soldats de Barkhane ont tué dimanche un haut responsable de l’Etat islamique au Grand Sahara (EIGS), l'un des groupes djihadistes les plus actifs au Mali, à Ménaka, dans le nord du pays, annonce l'état-major des armées françaises, qui déplore la mort de deux civils dans l'opération.