Trump annonce la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, tué «comme un chien»

Par

Dans une allocution martiale, le président américain a révélé dimanche que le chef de l’organisation djihadiste État islamique avait trouvé la mort au cours d’une opération de l’armée américaine dans le nord-ouest de la Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Quelque chose d’énorme vient de se passer ! », s'était félicité Donald Trump dans la nuit de samedi à dimanche, dans un tweet énigmatique. Ce dimanche, le président américain a annoncé, lors d’une conférence de presse, qu’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef et fondateur de l’État islamique (EI), était mort dans une opération américaine menée dans dans la région d’Idlib (nord-ouest de la Syrie) et « commencée il y a deux semaines ».